Retour haut de page

Comment Edd Allen a créé des vagues dignes d'un prix avec le nouveau papier photo professionnel Maxima de Fujifilm.

Pourquoi donc tant de tapage ? N'importe qui peut prendre une telle photo avec un smartphone dans le confort de sa voiture garée sur une chaussée avec le chauffage en marche, non ?

Eh bien, en fait, NON.

Edd Allen, un photographe amateur de trente-six ans basé à Eastbourne, a remporté le prix Fujifilm Print tant convoité du prestigieux concours du Photographe de paysage de l'année (2018) avec cette image saisissante et énergique d'une vague de tempête. Et il n’a pas choisi la facilité.

Edd explique : « Mon attirance particulière pour les vagues vient du fait que chacune d’entre elles est unique. La vague qui m’a permis de remporter ce prix ne se produira plus jamais. Je me retrouve souvent à attendre le pire temps possible avant de m'aventurer sur la côte. Ce jour-là, j’attendais que le vent gagne en force avant de prendre un bus (Edd ne conduit pas) en direction du port de Newhaven À mon arrivée avec mon DSLR, le vent soufflait si fort que je pouvais à peine tenir debout. Sur un côté du port, vous voyez souvent des vagues se briser contre le mur, puis se retirer dans un roulement fascinant et puissant. Je n'avais pas de combinaison de plongée et mon appareil photo et moi étions complètement trempés. À un moment, j’ai failli abandonner et rentrer chez moi, mais quelque chose m’a retenu pour prendre la photo dont je rêvais. Je suis resté deux heures de plus et je suis parvenu à immortaliser le moment que je voulais. »

Il ajoute : « L’un de mes mentors est Charlie Waite, le légendaire photographe de paysage de classe mondiale qui a lancé ce concours. Cet homme est une inspiration pour moi. J'ai lu qu'une fois, il est resté à mi-hauteur d'une échelle dans un champ français pendant des jours, n'attendant que le bon éclairage. C'est un type d'engagement très spécial envers l'art ! Quand Edd a reçu l’e-mail l’informant qu'il avait gagné, il a dû demander à sa femme de le lui lire, il a pensé à un canular. Mais ce n’en était pas un.

De la photo à l’impression - sur le photo papier Maxima Fujicolor :

Fujifilm a invité Edd à voir son image gagnante se métamorphoser en une grande et magnifique impression sur le nouveau papier professionnel d'archivage très réputé Fujicolor Crystal - Maxima à Bayeux, un des principaux laboratoires professionnels du pays basé à Londres. « Ce fut un moment très particulier pour moi », remarque Edd. « J’ai honte d’avouer que je n’en sais pas assez sur le processus d’impression. Et c’est incroyable d’avoir mon image imprimée par des experts sur l’un des meilleurs papiers professionnels au monde. »

Nick Barnett, technicien numérique chez Bayeux, raconte : « La superbe image COLLIDE d’Edd convient parfaitement au Maxima de Fuji. C’est sans aucun doute le papier du futur. Je l’ai vu pour la première fois il y a quelques mois dans l’usine de production géante de la société aux Pays-Bas. C’était impressionnant. J’ai vu comment ils testaient sa longévité (une caractéristique indispensable pour tous les photographes ayant besoin d’une qualité d’archivage pour leur travail) dans des boîtes à lumière de haute intensité. J’ai remarqué les noirs riches et les détails d’ombre améliorés du Maxima. C’est une évolution naturelle de la gamme DP2 de la société et cela devrait être une évidence pour les photographes. Il fait déjà l’unanimité parmi nos clients. »

L’image d’Edd a été imprimée sur le laboratoire professionnel Chromira 5 de Bayeux, un accord parfait avec le papier Maxima de Fujifilm. Nick ajoute : Nous avons pris ses fichiers et les avons examinés dans les moindres détails à l'écran pour vérifier que tout allait bien avant de tirer un test d'impression à étudier sur notre mur contenant les effets de la lumière du jour habituels, pour vérifier si d'autres ajustements étaient nécessaires. Ensuite, nous l’avons imprimé en taille réelle. »

Peter Wigington, responsable marketing, du groupe Fujifilm Photo-Imaging, déclare : « Toutes nos félicitations à Edd pour avoir remporté ce prix prestigieux. Maxima est spécialement conçu pour le marché des beaux-arts et je ne peux penser à rien de plus approprié que de l’utiliser pour tirer le meilleur parti de son image exceptionnelle. » Désormais, Edd, dont la photo de vague faisait partie d’une exposition récente à la gare de Waterloo, a hâte de présenter de nouvelles images au prochain concours du Photographe de paysage de l’année. Il conclut : « Ansell Adams a décrit la photographie de paysage comme le test suprême du photographe et souvent la déception suprême, et il avait raison. Vous vivez des moments précieux où tout est parfait, mais, souvent, rien ne se passe comme vous le souhaitiez. Vous devez faire preuve de patience et continuer à essayer. À présent, je suis obsédé par la poursuite de ces moments précieux. »

Plus d’informations sur les papiers Maxima Fujicolor : https://www.originalphotopaper.com

Papier professionnel d'archivage Fujicolor Crystal Maxima - Caractéristiques principales :

  • Une durée de vie de l’image exceptionnelle par rapport aux papiers photo professionnels actuels.
  • Gamme de couleurs supérieure de + 10%, permettant une haute reproduction des couleurs avec des noirs très profonds et des détails d'ombre ultimes
  • Une impression D-Max élevée peut être obtenue à +0,3% par rapport au papier professionnel actuel.
  • Disponible en surfaces brillantes et mates

 

original_news_how_edd_allen_made_award_winning_waves