Retour haut de page

Expert Fujifilm Colour – Albert Flaujat

Les antécédents des experts prouvent que des gens passionnés travaillent chez Fujifilm et se spécialisent dans le papier photographique. Les experts réfléchissent sur leurs propres expériences et partagent leur précieuse connaissance du marché de la photographie. Cette fois-ci, nous avons interviewé Albert Flaujat chez lui, durant la période de confinement liée au Covid-19. Il est responsable du contrôle qualité au bureau espagnol du département technique d'imagerie photographique de Fujifilm Europe.

 

Qui est Albert Flaujat ?

Je suis né à Barcelone en 1959, où j'ai terminé mes études secondaires. Suivant le conseil de mon père, j'ai étudié l'anglais pendant trois ans comme un hobby (la langue étrangère que nous apprenions au collège était le français), car ce serait la langue du futur. Et il avait raison. Depuis mon enfance, mes hobbies ont été (et sont encore) la photographie, la musique, les voyages et le fait d'être en contact avec la nature.

Qu'est-ce qui vous a fait vous intéresser à la photographie ?

Mon père. Il a immortalisé tous les moments depuis mon enfance, et même avant, avec son appareil Regula qu'il possède encore d'ailleurs. Il m'a appris à cadrer, à mesurer la luminosité et à développer correctement le film. Alors que j'étais membre d'un club de randonneurs, j'ai redémarré un laboratoire photographique qui était tombé en désuétude et j'ai commencé à développer mon travail en apprenant sur le tas.

Mon hobby est devenu mon métier et après une période en tant que photographe événementiel, j'ai commencé à travailler dans un laboratoire industriel. Je suis passé de la pratique de l'art du développement chez moi, au développement et à l'impression de milliers de photos par jour.

Et je collectionne toujours des caméras antiques.

Albert Flaujat et Fujifilm, dites-nous comment et quand vous avez débuté, et quelles sont vos responsabilités habituelles.

J'ai échangé le laboratoire industriel pour une petite boutique avec le premier Minilab que Fujifilm a installé en Espagne. Nous parlons d'un temps où le développement nous prenait une heure. Grâce aux bonnes relations que j'entretenais avec Fujifilm, j'ai franchi le pas pour rejoindre cette belle société, dans laquelle je travaille maintenant depuis 25 ans.

Chez Fujifilm, j'ai toujours été dans le département technique où j'installe des équipements, j'assure des cours et formations pour les clients ; et actuellement, je suis en charge du contrôle qualité pour les laboratoires.

J'ai vécu tous les changements importants dans la photographie et le cinéma, liés au passage de l'analogique au numérique.

Qu'est-ce qui vous inspire dans votre travail ?

La photographie et l'imagerie sont ma passion et j'adore travailler dans ces domaines.

Comment aidez-vous les clients de Fujifilm ?

En partageant toute mon expérience avec eux et en leur donnant des conseils sur la manière d'améliorer et d'optimiser les résultats de l'équipement.

Les événements clés et modèles de réussite d'Albert chez Fujifilm

Les changements importants qui ont eu lieu à la fois en relation avec la prise de vues et leur impression, s'étendant des filtres dichroïques (ou interférentiels) aux amplificateurs et aux minilabs laser en tant que support de développement.

Pourquoi le papier photo original est-il le seul pour vous ?

Toutes les marques de papier photographique existantes sont passées entre mes mains durant toutes les années où j'ai travaillé dans un laboratoire. Celui avec l'étiquette verte avait une pureté des blancs et des couleurs plus brillantes et plus intenses que le reste. De nos jours, il a encore été amélioré avec une gamme de surfaces inimaginable ou qu'il faudra longtemps pour égaler.

Comment voyez-vous le futur du papier photo original ?

L'équipe de jeunes personnes dans notre usine de Tilburg (Pays-Bas) a donné à notre papier photographique un élan important, en proposant de nouvelles finitions et en adaptant le produit aux exigences actuelles et futures. Par conséquent, je crois qu'il est là pour un long moment.

Avez-vous un souvenir personnel important qui est représenté sur papier photo original ?

Je possède des centaines d'images, mais la série de photos que j'ai prises de mon fils, chaque mois dans la même position durant sa première année de croissance, est chère à mon cœur.  

Photographie en tant que hobby

Montrez-nous quelques photos que vous avez prises et qui vous rendent particulièrement fier, par exemple de vos vacances.