Retour haut de page

Héros de laboratoire - Steve Butler

Chaque laboratoire d’impression professionnel a son propre héros, ce héros garantit la plus haute qualité possible au client. Ce sont des passionnés de photo et des experts dans leur domaine. À notre avis, ces héros méritent un coup de projecteur, nous demanderons donc chaque mois à l‘un de ces héros de raconter son histoire.

Cette fois, nous avons interviewé Steve Butler, directeur de l’impression chez Genesis Imaging https://genesisimaging.co.uk/. Discuter des futurs produits ou de l‘évolution du secteur de l‘imagerie avec Steve et l‘équipe de Genesis est toujours une source d‘inspiration, mais le plus important est d‘obtenir des informations précieuses et honnêtes. Steve est très estimé dans le monde de l‘imagerie et de l‘impression, grâce à ses années d‘expérience, à sa passion pour la photographie, à son esprit novateur et à son oeil avisé pour les impressions de bonne qualité.

Qui est Genesis Imaging ?

Créé pour la première fois sous le nom de Genesis Laboratory Ltd en 1997 par Ken Sethi et Howard Lee, Genesis a d'abord été un laboratoire conventionnel avant de proposer une gamme complète de services d'impression, de montage et de cadrage réalisés en interne, ainsi qu'une gamme de nouveaux services de présentation graphique haut de gamme. Porté par l'innovation, Genesis Imaging est resté à avant-garde de l'impression photographique par son engagement en faveur de l'innovation et de l'adaptation au changement.

Qui est Steve Butler ?

Bonjour ! Je suis le responsable de l'impression de Genesis Imaging et je suis en charge de la cohérence et de la qualité de nos services d'impression, sur différents supports.

Pouvez-vous nous parler de votre expérience professionnelle ?

Bien sûr ! Je m'occupe de tirage et d'impression depuis plus de trente ans. Mon premier emploi a été technicien en tirage noir et blanc dans un petit laboratoire de Swindon. Ensuite, je suis entré au journal local, ce qui m’a permis d'apprendre à travailler avec des délais serrés et d'acquérir les compétences pour le faire. J'ai vraiment aimé l'impression grand format, puis un déménagement à Londres m'a renvoyé dans la chambre noire, puis dans le numérique. Il y a plus de 20 ans, j'étais responsable d'impression d'un laboratoire assez important sur North End Road, mais le manque d'intérêt de mon laboratoire pour le numérique et l'attitude avant-gardiste de Genesis Imaging, m'ont amené à occuper un nouveau poste chez Genesis et je n'ai jamais regretté cette décision. J'étais heureux de travailler à nouveau comme technicien chargé de l'impression de tirages de type C, sachant que cette société avait un avenir prometteur.

Qu'est-ce qui vous a incité à vous lancer dans l'impression photographique ?

J’ai aimé la photographie aussi longtemps que je me souvienne. J'avais à peine 9 ans quand j'ai trouvé un vieil Ilford Sportsman Auto RF dans une brocante et j'ai rapidement commencé à faire mes propres tirages avec un vieil agrandisseur Durst M301 dans une armoire transformée à cet effet dans ma chambre. J'ai vraiment adoré tâtonner avec un sac de chargement, essayer de charger ma pellicule sur la spire de développement puis, pendant le traitement, voir des images apparaître devant mes yeux dans les bacs.

Qu'est-ce qui vous passionne le plus ?

C'est simple, ma passion consiste à créer des images de la meilleure qualité possible, pour moi-même, mais surtout pour le client. Je viens de terminer un projet pour un client basé à Tel-Aviv. Comme ils n’ont pas pu approuver les tirages en personne, j’ai envoyé des épreuves physiques ainsi que des séquences vidéo pour leur montrer la qualité que nous avions obtenue. C'était formidable de documenter chaque étape et de la partager avec le client et, cerise sur le gâteau, ils ont adoré le résultat final !

Comment pensez-vous que la numérisation a influencé le secteur de l'impression photographique ?

Le fait de travailler dans une chambre noire peut mener à l'isolement. La numérisation de l'impression photographique a modifié l'environnement de travail des tireurs, qui sont passés de la chambre noire à un bureau, où nous pouvons travailler plus collectivement. La numérisation a également permis des délais beaucoup plus rapides que ne le permettaient les méthodes conventionnelles. Pour Genesis, cela a permis de proposer des services tels que l'impression directe sur support en tirant profit des avantages de l'encre UV (nous pouvons produire des impressions résistant aux intempéries !) et une nouvelle flexibilité dans l’impression utilisant une large gamme de supports. L'impression d'art giclée, l'impression d'art ChromaLuxe et nos services de retouche créative offrent à nos clients une flexibilité inégalée. Qu'est-ce que vous préférez dans les papiers photographiques Fujifilm Original ? J'ai toujours aimé la clarté, la saturation des couleurs et la stabilité des supports photographiques Fuji Crystal Archive.

Y a-t-il des variétés de papier photographique Fujifilm que vous préférez ?

J'adore le Fuji Crystal Archive DPII Mat, car il offre une sensation plus satinée, ce qui le positionne idéalement entre un papier mat et un papier glacé.

Comment voyez-vous évoluer le secteur de l'impression professionnelle ?

Je crois qu'il y aura toujours une demande pour des images produites par des professionnels. La qualité, la flexibilité des processus et la taille pouvant être reproduite ne peuvent tout simplement pas être égalées par les petites imprimantes à jet d'encre domestiques ou les laboratoires de centre-ville.

Quels conseils donneriez-vous aux photographes qui font leurs premiers pas ?

1. Réseautez, soyez connecté et impliquez-vous dans la communauté de la photographie.
2. Trouvez votre créneau. Votre personnalité se reflète dans vos photos et votre créneau est votre domaine d’intérêt et votre vision du monde.
3. Si vous agissez avec assurance, vous serez vu comme plein d'assurance. Cette assurance perçue renforcera votre assurance réelle, ce qui vous permettra de faire ressortir votre talent L'essentiel : plus vous agissez avec assurance, plus vous en acquerrez. Mais ne faites pas preuve d'arrogance !
4. Discutez avec votre laboratoire photographique des avantages des différents procédés d’impression et de finition et trouvez la solution idéale ensemble. Travailler en collaboration donne souvent les meilleurs résultats !

original_news_interview_stevebutler