Retour haut de page

Ils passent devant l'objectif – Paul Sanders.

Qu'est-ce qui rend une image parfaite et pourquoi les photographes créent-ils les images qu'ils font ? En tant que Fujifilm Original Photo Paper (papier photo original), nous avons un lien naturel avec la photographie. La passion et la vision des photographes racontent une belle histoire, notamment sous forme imprimée. Nous demandons à Paul Sanders de raconter son histoire...

 

Qui est Paul Sanders ?

Je suis un photographe à temps complet, spécialisé dans les images contemplatives de paysages et d'art. La photographie contemplative se concentre plus sur l'expérience associée à la création de l'image, plutôt que l'aspect technique ou commercial du travail. La photographie a divers effets secondaires positifs, qui tendent vers la pleine conscience, le fait d'être présent et conscient durant l'expérience, le fait d'aider à calmer les anxiétés et d'amener à une réduction du stress. Pour moi personnellement, cela a changé ma vie. Je ne fais plus de photos commerciales et j'ai choisi de me concentrer sur la création d'images qui me font plaisir et m'apporte de la joie au travers de l'expérience.

Comment êtes-vous devenu photographe ?

Mon père a acheté un appareil photo dans les années 80 et, sans qu'il le sache, je déchargeais sa pellicule, je chargeais la mienne, et je faisais des photos des choses aux alentours dans notre jardin. Lorsque j'entendais la voiture revenir à la maison, je ressortais rapidement ma pellicule et la remplaçais par la sienne, essayant de recharger la pellicule jusqu'à la même image sur laquelle il se trouvait lorsque j'avais commencé à utiliser l'appareil. Il y avait un grand nombre d'expositions multiples sur sa pellicule, en raison de mon comptage médiocre des images !
Lorsque j'ai quitté l'école, j'ai commencé à travailler comme photographe ; je prenais des photos pour des calendriers de charme en Espagne, en 1988. À partir de 1991, j'ai commencé à travailler dans des journaux locaux. Ensuite, j'ai fait mon chemin dans des agences et la presse régionale, jusqu'à ce que je sois engagé en tant que rédacteur image du Times en 2004 ; j'étais alors responsable du contenu visuel du journal ainsi que du site Web.

Quelle a été votre expérience de séance photo la plus incroyable ?

Apprendre à voir par moi-même et à appréhender totalement le monde qui m'entoure.

Que faut-il pour devenir un photographe à succès ? Définissez « succès ».

Vous voulez dire, est-ce que j'ai du succès parce que la photographie est quelque chose que je fais chaque jour et parce que le faire me rend heureux ? Alors oui, j'ai du succès. Le succès commercial est différent ; à cet égard, je n'ai pas de succès. Pour moi, le succès est avant tout une question de bonheur personnel et de plaisir dans la vie. Financièrement, je suis pauvre ; mais en termes d'expérience, de spiritualité et d'émotion, je suis riche. Pour avoir du succès aux yeux du monde, vous devrez probablement vendre votre âme au diable que sont les réseaux sociaux, en faisant des photos pour plaire aux autres... ce qui mènera à la frustration et à la richesse.

Quelle est votre expérience de travail avec Fujifilm et/ou le papier photo original ?

J'adore travailler avec Fujifilm et le papier photo original ; il produit des résultats de haute qualité et offre une superbe sensation.

La photographie est une activité hautement concurrentielle. Avez-vous des conseils et astuces pour les photographes émergents ?

Continuez à croire en vous-même et en votre travail, profitez de la totalité de l'expérience et ne cessez jamais d'apprendre. Si vous souhaitez être photographe, ne laissez personne vous arrêter.