Retour haut de page

La rencontre de l’identité et de l’originalité : l’exposition « Hāfu2Hāfu » au Camera Japan Festival de Rotterdam

Hāfu2Hāfu est un projet en cours qui vise à photographier des « hāfu », des métis au sens d’ « être ethniquement à moitié Japonais », et à partager leurs interrogations les plus prégnantes sur l’identité, le sentiment d’appartenance et le fait de grandir au sein de deux cultures différentes.

Hāfu (de mère belge et de père japonais), le photographe Tetsuro Miyazaki explore au travers de la photo ce que signifie être à moitié japonais. En photographiant et en interviewant des hommes et des femmes, Miyazaki entend présenter un tableau complet des préoccupations qui les habitent ses modèles. Une série de portraits et de questions disponibles sur son site web et dans les médias sociaux facilitent les échanges entre les hāfu et leurs familles, amis, collègues et camarades de classe.

Fujifilm a collaboré avec Miyazaki pour brosser un magnifique portrait de son travail en le fixant sur notre gamme de papiers professionnels, et démontrer ainsi les nombreuses possibilités offertes par le papier photo original.

« Après avoir consulté les experts de Fujifilm, nous avons imprimé les portraits et les questions en noir et blanc sur Crystal Archive DPII mat, un type de papier photographique professionnel, et les avons montés sur Dibond. La méthode d’impression, la taille et la beauté des lieux ont contribué à l’accessibilité des portraits. »

Au cours de l’édition 2017 du Camera Japan Festival de Rotterdam, Miyazaki a exposé 35 portraits de hāfu de 35 pays et de tous les continents. « Pouvoir montrer ces portraits dans un environnement vivant confère une nouvelle dimension au projet. C’est la première fois que j’ai pu voir les visiteurs du festival du film réagir aux questions », déclare le photographe.

Découvrez un aperçu des portraits et des questions réunis par Miyazaki jusqu’à ce jour et partagez vos propres expériences ici : www.hafu2hafu.org/portraits.

Le travail de Miyazaki va se poursuivre et Fujifilm, en tant qu’entreprise internationale aux racines japonaises, continuera de soutenir l’artiste et son idée originale.

La rencontre de l’identité et de l’originalité : l’exposition « Hāfu2Hāfu » au Camera Japan Festival de Rotterdam